Application ends: 30 juin 2024
Apply Now

Details du poste

  • Date de publication
    11 juin 2024
  • Pays
  • Date d'expiration
    30 juin 2024
  • Experience
    [1 à 3 ans]
  • Genre
    Homme - Femme
  • Qualification
    BAC +5 [ MASTER 2, DESS , DEA, MBA]
  • Niveau de carrière
    Employé Senior
  • Type d\'emploi
    Internationale

Job Description

Général

Description du titre de la mission

Analyste en consolidation de la paix

Pays d'affectation

Tunisie

Date de début prévue

01/11/2024

Objectif de développement durable

16. Paix, justice et institutions fortes

Catégorie bénévole

Spécialiste des Volontaires internationaux des Nations Unies

Entité hôte

UNRCO

Taper

Sur site

Durée

12 mois (avec possibilité de prolongation)

Nombre de missions

1

Lieux d'affectation

Tunisie

Détails

Mission et objectifs

À la suite de la réforme de 2019 du système des Nations Unies pour le développement, un nouveau coordonnateur résident indépendant et pleinement habilité dirigera la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable, qui complète le programme des Nations Unies pour une paix durable. L'équipe Paix et Développement est composée de deux professionnels et est financée par le « Programme conjoint DPPA-PNUD pour le renforcement des capacités nationales de prévention des conflits ». Le programme VNU travaillera sur un projet phare des Nations Unies sur la PEV et l'éducation.

Contexte

Le programme conjoint PNUD-DPPA sur le renforcement des capacités nationales de prévention des conflits a apporté une contribution révolutionnaire en comblant le fossé entre l'engagement politique et l'aide au développement dans la poursuite de la prévention des conflits et du maintien de la paix. Dans sa nouvelle phase (2019-2023). Le déploiement de conseillers pour la paix et le développement (PDA) a été le principal instrument du Programme commun pour fournir aux coordonnateurs résidents et aux équipes de pays des Nations Unies (UNCT) la capacité de soutenir les partenaires nationaux dans le dialogue et les processus de médiation nationaux ou locaux, la création et l'opérationnalisation. des infrastructures et mécanismes nationaux pour la paix ; et d'autres initiatives visant à pérenniser la paix. Comme en Tunisie et pour garantir que les PDA soient mieux équipées et habilitées à remplir leurs mandats, le Programme commun a établi dans plusieurs contextes de petites « équipes de paix et de développement » où un responsable national de la paix et du développement fournit une capacité renforcée à l'engagement de la PDA dans le soutien des RCO et des UNCT dans la prévention des conflits et la pérennisation de la paix. Depuis 2011, la Tunisie a engagé une voie prometteuse vers la démocratie, avec la mise en place de nouvelles institutions démocratiques et la consolidation des droits de l'homme. 2021 s'annonce comme une année charnière pour la Tunisie avec une nouvelle Constitution en 2022 donnant la priorité à un système présidentiel, un nouveau parlement impuissant et une deuxième chambre appelée conseil des régions et des districts. De plus en plus de restrictions à la liberté d'expression et de manifestations sont enregistrées, et plusieurs personnalités politiques, militants et journalistes sont arrêtés pour complot. Le dialogue social avec les syndicats et les employeurs est gelé. Sur le plan économique, les finances publiques restent en crise, notamment avec l'échec des négociations avec le FMI. Les frustrations dues aux attentes élevées d’un changement rapide et substantiel des conditions de vie ont suscité un certain désenchantement à l’égard du processus politique. Les troubles sociaux sont fréquents, en particulier dans les régions pauvres de l'intérieur. Compte tenu des défis actuels, les capacités d'analyse et de conseil à l'UNCT seront particulièrement recherchées et la nécessité d'une bonne compréhension de la dynamique est cruciale pour aider l'ONU à définir la programmation et le plaidoyer.

Description de la tâche

Sous la supervision directe du Chargé de Paix et de Développement (PDO), le Volontaire des Nations Unies entreprendra les tâches suivantes : • Aider à la recherche, à la collecte d'informations et à l'analyse du contexte avec un accent particulier sur : l'analyse des risques de violence d'extrémisme violent et de radicalisation. , promotion de la cohésion sociale et de la consolidation de la paix ; • Contribuer à la collecte et au traitement des données de la plateforme d'alerte précoce en ligne appelée « Crisis Risk Dashboard (CRD) » en étroite collaboration avec les partenaires des Nations Unies et les équipes concernées ; • Soutenir le PDT dans la réalisation d'une analyse politique, d'une analyse du contexte, du suivi de la situation dans le pays et du reporting des questions liées à la paix et au développement, notamment par l'analyse de sources locales et internationales ; • Soutenir les mesures d'atténuation et les réponses programmatiques aux risques liés au climat. En outre, les Volontaires des Nations Unies doivent : • Renforcer leurs connaissances et leur compréhension du concept de volontariat en lisant des publications pertinentes du programme VNU et des publications externes et participer activement aux activités du programme VNU (par exemple aux événements marquant la Journée internationale des Volontaires) ; • Connaître et développer les formes traditionnelles et/ou locales de volontariat dans le pays hôte ; • Réfléchir au type et à la qualité des actions volontaires qu'ils entreprennent, y compris la participation à des activités de réflexion en cours ; • Rédiger des articles/rédactions sur les expériences sur le terrain et les soumettre aux publications/sites Web du programme VNU, aux bulletins d'information, aux communiqués de presse, etc. ; • Aider au programme de jumelage du programme VNU pour les Volontaires des Nations Unies nouvellement arrivés ; • Promouvoir ou conseiller les groupes locaux dans l'utilisation du volontariat en ligne, ou encourager les personnes et organisations locales concernées à utiliser le service de volontariat en ligne du programme VNU chaque fois que cela est techniquement possible.

Critère d'éligibilité

Âge

27 – 80

Critères d'éligibilité supplémentaires

Cette mission est financée par le gouvernement coréen et des critères spécifiques s'appliquent donc : – Les candidats doivent être des ressortissants coréens. – Les candidats qui ont déjà servi en tant que spécialiste des Volontaires des Nations Unies financés par le gouvernement coréen ne sont pas éligibles (les anciens Volontaires de l'Université des Nations Unies et les Jeunes Volontaires des Nations Unies sont éligibles). – Les Volontaires des Nations Unies en service ne seront pas pris en compte pour d'autres missions de Volontaires des Nations Unies jusqu'à ce qu'ils atteignent trois (3) mois avant la date de fin de contrat de leur mission de Volontaire des Nations Unies actuelle. Cette disposition s'applique également au premier contrat et aux contrats ultérieurs. – Les candidats peuvent postuler à un maximum de trois missions et indiquer l'ordre de préférence dans le champ « Remarques complémentaires » au moment de remplir le formulaire de candidature. – Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. La sélection sera effectuée par l'entité hôte des Nations Unies au niveau du pays d'affectation. DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 30 juin 2024 +++ Calculateur des droits des Volontaires des Nations Unies : https://app.unv.org/calculator +++

Nationalité

Le candidat doit être ressortissant d'un pays autre que le pays d'affectation.

Priorités des donateurs

.

Exigences

Expérience requise

3 ans d'expérience dans la conduite d'analyses, de recherches et de rédaction • Questions de genre • Analyse des conflits

Domaines d'expertise

Les affaires légales

Permis de conduire

Langues

Anglais, Niveau : Courant, Requis Français, Niveau : Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau d'études requis

Master ou équivalent en sciences politiques, sociologie, relations internationales, économie internationale, droit, administration publique ou autres sciences sociales connexes.

Compétences et valeurs

☒ Adaptabilité et flexibilité ☒ Engagement et motivation ☒ Engagement envers l'apprentissage continu ☒ Communication ☒ Partage des connaissances ☒ Professionnalisme ☒ Travail en équipe

Les autres informations

Conditions de vie et remarques

Géographie et climat : La Tunisie, le plus petit pays de la côte nord-africaine, avec une population d'un peu plus de 10 millions d'habitants dont environ 60 % vivent en milieu urbain, a l'un des niveaux de vie les plus élevés du continent. Tunis est la capitale du pays et la plus grande ville (population d'environ deux millions d'habitants à l'intérieur et à l'extérieur de la ville proprement dite). En tant que petit pays, toutes les destinations de la Tunisie sont accessibles en une journée de route. La Tunisie est frontalière avec la Libye (au sud-est) et avec l'Algérie (à l'ouest). La Tunisie a un climat méditerranéen. Le long de la côte nord de la Tunisie, les étés sont chauds et secs et les hivers sont chauds et pluvieux. Au nord-ouest, il y a des chutes de neige occasionnelles dans les montagnes. Dans le sud de la Tunisie, il fait plus chaud et plus sec. Le sud de la Tunisie, là où commence le Sahara, est semi-désertique. Dans certaines régions, on trouve des oasis avec des palmiers géants et de petits jardins maraîchers. Religion : Environ 99 pour cent de la population est musulmane, en particulier l'islam sunnite, car il s'agit de la religion principale et d'État. La Tunisie compte également une petite population chrétienne, composée de catholiques romains, de membres de l'Église orthodoxe grecque et de protestants français et anglais. En outre, il existe une petite population de Juifs séfarades. Économie : Le pays ne dispose pas de vastes réserves d’hydrocarbures comme ses voisins l’Algérie et la Libye, mais a prospéré grâce aux politiques gouvernementales de longue date visant à développer l’industrie manufacturière, le tourisme et l’agriculture. Dans le même temps, les programmes sociaux limitent la croissance démographique, assurent un niveau d’éducation élevé et garantissent à tous un niveau de vie relativement décent. Le plus grand pourcentage des exportations tunisiennes est constitué de produits agricoles et miniers, qui génèrent plus de 11 milliards de dollars par an. Les principaux partenaires d'exportation de la Tunisie sont la France et l'Italie. La Tunisie est membre du Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES), du Fonds monétaire arabe et de l'Union du Maghreb arabe (UMA). Transports publics : Outre les services de taxis privés, l'État gère un système de transports publics fiable et rentable. Sûreté et sécurité : Le taux de criminalité est faible, mais il y a eu des cas de vol. Il est permis de marcher seul pendant la journée, mais vous voudrez peut-être être plus prudent la nuit. La Tunisie traverse toujours une période critique de transition démocratique et sociale. Le débat politique houleux s’est parfois transformé en une confrontation localisée entre opposants idéologiques. Même si ces tensions ne sont pas liées aux étrangers, il est néanmoins important de se tenir au courant de la situation politique. Par conséquent, des conseils de sécurité sont envoyés systématiquement par le personnel de sécurité de l’UNDSS et du HCR. Depuis 2015, il n’y a pas eu d’attentats terroristes en Tunisie.

Déclaration d'inclusivité

Les Volontaires des Nations Unies sont un programme d'égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de genre et de caractéristiques protégées par les soins. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s'engagent à combattre toute forme de discrimination et à promouvoir le respect des droits de l'homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d'identité de genre, de religion, de nationalité, origine ethnique, orientation sexuelle, handicap, grossesse, âge, langue, origine sociale ou autre statut.

Remarque sur les exigences en matière de vaccination contre le Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d'inoculation (vaccination), y compris contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l'entité d'accueil applicable.