AGENT DE PROGRAMME-MIGRATION, ENVIRONNEMENT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE (MECC)

Application ends: 30 juin 2024
Apply Now

Details du poste

  • Date de publication
    11 juin 2024
  • Pays
  • Date d'expiration
    30 juin 2024
  • Experience
    [1 à 3 ans]
  • Genre
    Homme - Femme
  • Qualification
    BAC +5 [ MASTER 2, DESS , DEA, MBA]
  • Niveau de carrière
    Employé Senior
  • Type d\'emploi
    Internationale

Job Description

Général

Description du titre de la mission

Agent de programme-Migration, environnement et changement climatique (MECC)

Pays d'affectation

Maroc

Date de début prévue

01/11/2024

Objectif de développement durable

13. Action climatique

Catégorie bénévole

Spécialiste des Volontaires internationaux des Nations Unies

Entité hôte

OIM

Taper

Sur site

Durée

12 mois (avec possibilité de prolongation)

Nombre de missions

1

Lieux d'affectation

Rabat

Détails

Mission et objectifs

Créée en 1951, l'OIM est une organisation apparentée aux Nations Unies et, en tant que principale agence des Nations Unies dans le domaine des migrations, elle travaille en étroite collaboration avec des partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM s’engage à promouvoir une migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Pour ce faire, elle fournit des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants. L'OIM est présente au Maroc depuis 2001 et a ouvert sa mission à Rabat en 2007.

Contexte

L'OIM est la première agence des Nations Unies et organisation internationale à avoir créé une Division Migration, Environnement et Changement climatique (MECC) en 2015, dédiée au lien migration-environnement et le Plan stratégique de l'OIM 2024-2028 confirme le caractère central de l'importance du MECC dans l'ensemble. la gestion des migrations et donc dans le travail de l’OIM. Les objectifs de la Division MECC sont triples : (1) Prévenir dans la mesure du possible les déplacements forcés résultant de facteurs environnementaux, (2) Fournir assistance et protection aux populations affectées lorsque des migrations forcées se produisent et trouver des solutions durables à ces problèmes. situations, et (3) faciliter la migration en tant que stratégie d’adaptation au changement climatique et améliorer la résilience des communautés affectées. L'OIM Maroc en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger et le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable, met en œuvre le projet « Le lien entre migration, environnement et changement climatique au Maroc » grâce au financement de l'OIM Développement. Fonds (IDF). Ce projet vise à accompagner les régions de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima et Souss-Massa à intégrer les considérations de migration et de genre dans leur politique et planification territoriale relative au changement climatique. développement du portefeuille MECC pour la mission. Sous la supervision générale du Chef de Mission (COM) au Maroc et la supervision directe du Chargé de Migration, Développement et Gouvernance, et en étroite coordination avec le Spécialiste Thématique Régional (RTS) au Bureau Régional. (RO) pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord au Caire [et les divisions/départements/unités concernés au siège (QG), le responsable de programme soutiendra et coordonnera les activités de développement, de mise en œuvre, de suivi et de reporting du portefeuille MECC dans le cadre plus large des risques de catastrophe. Priorité de réduction (RRC) du

Description de la tâche

Sous la supervision directe du Chargé de Programme OMD (Migration, Développement et Gouvernance), le Volontaire des Nations Unies entreprendra les tâches suivantes : • Soutenir la mise en œuvre globale du portefeuille MECC dans le cadre des initiatives plus larges de RRC de l'OIM au Maroc], y compris son financement. , mise en œuvre administrative et technique, conformément aux politiques et normes de l'OIM, ainsi qu'aux exigences des donateurs, au calendrier convenu et aux livrables. • En coordination avec le responsable de la migration, du développement et de la gouvernance et/ou le coordonnateur du programme, coordonner le travail de tout le personnel affecté aux projets liés au MECC du bureau de pays, ainsi que des consultants, des partenaires de mise en œuvre et des prestataires de services recrutés pour soutenir et/ou entreprendre des activités spécifiques. . • Maintenir une collaboration étroite et contribuer au renforcement des partenariats avec les parties prenantes concernées telles que les entités gouvernementales, les autorités nationales, les donateurs, les partenaires de développement, les agences des Nations Unies et la société civile. • Rédiger et produire des rapports d'avancement et autres rapports et assurer un échange d'informations approprié sur tous les aspects opérationnels des programmes entre l'OIM, les donateurs des programmes et les autres parties prenantes. • Fournir un soutien technique dans l'analyse des tendances et des problèmes liés à la migration en vue des opportunités de financement stratégiques, programmatiques et spécifiques au programme. • Contribuer à l'identification des priorités et des stratégies des donateurs, explorer la possibilité de développer des initiatives de suivi et/ou lancer un nouveau processus de développement de programmes au Maroc] et rédiger des propositions de projets, en relation avec les besoins exprimés du gouvernement et les priorités des donateurs. et conformément au mandat et à la stratégie de l'OIM. • En coordination avec le gestionnaire de programme et/ou le COM, faciliter une gestion adéquate de l'information sur les activités du CO à travers des mises à jour régulières, des résumés, des communiqués de presse et d'autres documents pertinents qui favorisent la visibilité de l'OIM au Maroc. • Aider à mener une analyse contextuelle pour identifier les activités potentielles à mettre en œuvre dans le cadre du portefeuille de RRC et de MECC, conformément au mandat de l'OIM et aux priorités établies par le gouvernement et les partenaires au Maroc. • Contribuer à l'élaboration de plans et d'outils de suivi et d'évaluation pertinents pour suivre les initiatives d'intégration des politiques et mesurer les progrès et l'efficacité, formuler des recommandations sur les corrections de cap appropriées et soutenir le développement et les améliorations ultérieurs. • Assurer une gestion adéquate de l'information sur les activités liées au programme, y compris la sensibilisation et la visibilité ; fournir des mises à jour régulières, des résumés, des communiqués de presse et d'autres documents pertinents, en coordination avec le donateur et le Département de l'information publique de l'OIM. • Participer à des conférences, ateliers, comités directeurs et groupes de travail techniques pertinents, ainsi qu'à d'autres forums, pour faciliter une bonne coordination et présentation des activités de l'OIM.• Participer aux groupes de travail et activités pertinents des Nations Unies pour encourager l'intégration des questions liées à la migration dans le cadre de coopération des Nations Unies pour le développement durable (UNSDCF). • Effectuer toute autre tâche qui peut lui être confiée.

Critère d'éligibilité

Âge

27 – 80

Critères d'éligibilité supplémentaires

Cette mission est financée par le gouvernement coréen et des critères spécifiques s'appliquent donc : – Les candidats doivent être des ressortissants coréens. – Les candidats qui ont déjà servi en tant que spécialiste des Volontaires des Nations Unies financés par le gouvernement coréen ne sont pas éligibles (les anciens Volontaires de l'Université des Nations Unies et les Jeunes Volontaires des Nations Unies sont éligibles). – Les Volontaires des Nations Unies en service ne seront pas pris en compte pour d'autres missions de Volontaires des Nations Unies jusqu'à ce qu'ils atteignent trois (3) mois avant la date de fin de contrat de leur mission de Volontaire des Nations Unies actuelle. Cette disposition s'applique également au premier contrat et aux contrats ultérieurs. – Les candidats peuvent postuler à un maximum de trois missions et indiquer l'ordre de préférence dans le champ « Remarques complémentaires » au moment de remplir le formulaire de candidature. – Seuls les candidats sélectionnés seront contactés. La sélection sera effectuée par l'entité hôte des Nations Unies au niveau du pays d'affectation. DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 30 juin 2024 +++ Calculateur des droits des Volontaires des Nations Unies : https://app.unv.org/calculator +++

Nationalité

Le candidat doit être ressortissant d'un pays autre que le pays d'affectation.

Priorités des donateurs

.

Exigences

Expérience requise

3 ans d'expérience en • Gestion, mise en œuvre et développement de projets de programmes ; • Coordination de divers projets dans le cadre du programme pour assurer un maximum de résultats ; • Assurer la liaison avec les autorités gouvernementales et d'autres institutions nationales/internationales ; • Situations d'urgence avec une connaissance approfondie des cycles de vie des programmes/projets de l'OIM/ONU ; • Une expérience au sein des Nations Unies et des agences internationales, des ONG internationales ou locales serait préférée ; • Une expérience professionnelle dans la région serait un avantage.

Domaines d'expertise

Les affaires légales

Permis de conduire

Langues

Anglais, Niveau : Courant, Requis Français, Niveau : Connaissance pratique, Souhaitable

Niveau d'études requis

Master ou équivalent en droit, relations internationales, sciences politiques ou sociales, développement international, relations internationales ou dans un domaine connexe d'un établissement universitaire accrédité

Compétences et valeurs

☒ Responsabilité ☒ Adaptabilité et flexibilité ☒ Établir la confiance ☒ Orientation client ☒ Engagement et motivation ☒ Engagement envers l'apprentissage continu ☒ Communication ☒ Créativité ☒ Éthique et valeurs ☒ Intégrité ☒ Jugement et prise de décision ☒ Partage des connaissances ☒ Leadership ☒ Planification et organisation ☒ Professionnalisme ☒ Respecter pour la diversité ☒ Autogestion ☒ Sensibilisation technologique ☒ Vision ☒ Travail en équipe

Les autres informations

Conditions de vie et remarques

Le Maroc est un pays à revenu intermédiaire avec une population de 35,3 millions d'habitants. L'analphabétisme (environ 30 %), la pauvreté (environ 4,8 % de la population), le chômage (10,15 %), l'espérance de vie à la naissance (70 %) et l'enfant roi de l'indice de développement humain des Nations Unies. Cependant, depuis la dernière décennie, le pays a connu des transitions politiques, institutionnelles et démographiques. Le pays est en phase sécuritaire I suite à l’augmentation de la menace terroriste notamment contre l’ONU. Le climat de Rabat et des zones côtières est doux avec des étés chauds et des hivers courts et pluvieux. Des hébergements (appartements, studios, villas) sont disponibles à des tarifs raisonnables. Les transports publics, y compris le système ferroviaire (qui présente un bon bilan en matière de sécurité), sont peu coûteux et relient tous les grands centres du pays. Les taxis sont nombreux dans les grandes villes comme Casablanca et Rabat. De nombreux hôpitaux et cliniques privées de standards internationaux (au moins 9), offrant tous les services, sont disponibles au lieu d'affectation, à Rabat, et plusieurs d'entre eux ont des accords avec la compagnie d'assurance onusienne Allianz Care. De même, d'autres services paramédicaux et pharmacies ouvertes 24h/24 sont disponibles à Rabat.

Déclaration d'inclusivité

Les Volontaires des Nations Unies sont un programme d'égalité des chances qui accueille les candidatures de professionnels qualifiés. Nous nous engageons à atteindre la diversité en termes de genre et de caractéristiques protégées par les soins. Dans le cadre de leur adhésion aux valeurs du programme VNU, tous les Volontaires des Nations Unies s'engagent à combattre toute forme de discrimination et à promouvoir le respect des droits de l'homme et de la dignité individuelle, sans distinction de race, de sexe, d'identité de genre, de religion, de nationalité, origine ethnique, orientation sexuelle, handicap, grossesse, âge, langue, origine sociale ou autre statut.

Remarque sur les exigences en matière de vaccination contre le Covid-19

Les candidats sélectionnés pour certains groupes professionnels peuvent être soumis à des exigences d'inoculation (vaccination), y compris contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19), conformément à la politique de l'entité d'accueil applicable.