PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE SUIVI DE STAGE

9 juillet 2024
Urgent
Application ends: 28 juillet 2024

Details du poste

  • Date de publication
    9 juillet 2024
  • Date d'expiration
    28 juillet 2024
  • Genre
    Homme - Femme
  • Qualification
    BAC +5 [ MASTER 2, DESS , DEA, MBA]
  • Type d\'emploi
    Nationale 

Job Description

APPEL À CANDIDATURES – PROGRAMME DE FORMATION PRATIQUE SUIVI DE STAGE

Objet : Programme de formation et de stage pratique en droits humains
Lieu : Ouagadougou/Burkina Faso
Durée : septembre 2024 – mars 2025

1. Contexte
Le projet PLURIELLES « Renforcer la santé et les droits sexuels et reproductifs au Bénin, au Burkina Faso et au Mali » est financé par Affaires mondiales Canada (AMC). Il est mis en œuvre  par le Consortium formé de Santé Monde, Avocats sans frontières Canada (ASFC) et la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI). D’une durée prévue de sept ans, ce projet intervient dans les secteurs de la santé, du développement économique et des droits humains. PLURIELLES vise ultimement un exercice accru des droits humains relatifs à la santé par les personnes en situation de vulnérabilité, en particulier les femmes et les adolescentes au Bénin (département du Mono), au Burkina Faso (région des Cascades) et au Mali (région de Kayes).
Dans le cadre de ses interventions, PLURIELLES entend accompagner le Gouvernement du Burkina Faso pour faire face aux nombreux défis en matière de protection des droits humains et particulièrement des droits relatifs à la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) à travers notamment l’amélioration de l’accès à la justice des femmes et adolescentes en matière de SDSR et de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).
Le constat du nombre relativement faible d’avocats et de juristes spécialisés en matière de SDSR et de lutte contre les VBG ainsi que des différents obstacles à l’accès aux professions juridiques et judiciaires pour les jeunes juristes en particulier les femmes a conduit à la mise en place d’un programme de relève générationnelle. Cette deuxième cohorte s’inscrit comme la précédente dans un programme global qui vise à stimuler l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes juristes engagés en faveur de la défense des droits humain et particulièrement de la SDSR des
femmes et des adolescentes au Burkina Faso.
De façon spécifique, il s’agira de former et accompagner des jeunes juristes burkinabè pour assumer une carrière d’agent engagé à la faveur du changement et à la promotion des droits humains.
Aussi, le programme veillera à la prise en compte de l’égalité des genres (EG) pour favoriser un
meilleur accès des femmes burkinabè aux professions juridiques et judiciaires.

2 .Méthodologie et processus de sélection
A la suite d’une pré-sélection sur dossier suivie d’un test écrit, trente-sept (37) candidats seront retenues pour la deuxième cohorte de la relève générationnelle.
Le programme de la deuxième cohorte s’étendra sur plus de six (06) mois et se déroulera en deux phases à savoir une formation théorique de deux (2) semaines et un stage pratique de six (6) mois. La première phase du programme portera sur une formation pratique de deux (2) semaines, allant du lundi 02 au vendredi 13 septembre 2024 à Ouagadougou. Cette formation sera axée sur plusieurs thématiques en lien avec les droits humains, les VBG et la SDSR ainsi que sur la réussite professionnelle. A l’issue de la formation pratique, un test final permettra de retenir quinze (15) candidats pour le stage pratique de six (6) mois. Aucun frais n’est prévu pour l’hébergement des participants non-résidents. Toutefois, il est prévu un accompagnement pour le déplacement durant toute la période de formation. La seconde phase quant à elle, consistera en un stage à temps plein (5 jours ouvrés par semaine)
avec une allocation de subsistance de six (6) mois pour les quinze (15) meilleurs candidats, allant d’octobre 2024 à mars 2025, dans une organisation de la société civile (OSC) spécialisée dans la promotion et la défense des droits humains ou dans un cabinet d’avocats partenaires.

3 .Critères de sélection
Ce programme de formation et de stage est essentiellement destiné aux jeunes juristes burkinabè ayant des objectifs pour le respect, la protection et la défense des droits humains, et particulièrement des droits sexuels et reproductifs des femmes et des adolescentes.
Les candidats seront retenus suivant les critères ci-après :
– Être titulaire d’au moins une maîtrise ou Master en droit ;
– Démontrer une motivation certaine à intégrer une profession juridique ou judiciaire ;
– Démontrer un intérêt sincère et concret pour la promotion et la défense des droits humains et de l’égalité de genre ;
– Maîtriser le français à l’oral et à l’écrit ;
– Avoir une bonne capacité de rédaction ;
– Maîtriser les outils informatiques (Word, Excel, Outlook) ;
– Capacité à travailler en équipe ;
– Avoir un esprit d’équipe et faire preuve d’aptitudes en relation interpersonnelle ;
– Être disponible sans aucun autre engagement durant la période (de septembre 2024 à mars 2025).
Il sera demandé aux candidats retenus de :
– Être ponctuels et présents à des cours théoriques et pratiques et au lieu de stage ;
– Respecter le temps de parole et les opinions de chacun pendant les cours ;
– Être courtois dans les prises de parole et interventions ;
– Démontrer une réelle motivation et une participation active aux discussions et exercices lors des différents modules.

4 .Dossier de candidature
Les candidats intéressés doivent soumettre un dossier de candidature qui comprend :
– Une lettre de motivation,
– Un curriculum vitae,
– Une copie légalisée de l’attestation de maîtrise ou master en Droit.
Ces documents doivent être envoyés par courriel à l’adresse rh.p.bfaso@gmail.com au plus tard le dimanche 28 juillet 2024 à 17h00 en mettant en objet du courriel « Programme de formation et de stage ».
Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
Nous remercions tous les candidats de leur intérêt. Toutefois, seules les personnes sélectionnées seront contactées.