RESPONSABLE ADMINISTRATIF (VE) ET FINANCIER (ERE) DU PROJET REELS

CDD
Application ends: 28 juillet 2024
Apply Now

Details du poste

  • Date de publication
    9 juillet 2024
  • Date d'expiration
    28 juillet 2024
  • Experience
    [5 à 8 ans]
  • Genre
    Homme - Femme
  • Niveau de carrière
    Employé Senior
  • Type d\'emploi
    Nationale 

Job Description

Poste vacant n°:   6905
Unité:   Services généraux Burkina Faso
Organisation:   Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
Lieu:   Bureau de Programme du Burkina Faso, Ouagadougou, Burkina Faso
Surveillance:   Responsable régional des finances
Taux d'activité:   100%
Grade:   P1
Date d'entrée prévue:   1. septembre 2024
Type de contrat:   Determiné (12 mois avec possibilité de renouvellement)
Date limite:   28. juillet 2024
CONTEXTE

La région du Sahel est l’une des plus vulnérables aux effets du changement climatique, non seulement en raison de ses caractéristiques biophysiques, mais aussi à cause de la dégradation de l’environnement, de la pauvreté, de l’insécurité alimentaire, de la croissance démographique rapide, de l’inégalité entre les genres, de l’instabilité politique et des conflits. Le changement climatique vient exacerber vraisemblablement ces vulnérabilités existantes. Malgré l’existence d’importants engagements nationaux en matière de changement climatique dans les pays du Sahel, l’intégration du changement climatique dans les politiques sectorielles, les ministères et les plans de développement locaux est limitée, bien qu’elle varie d’un pays à l’autre. La capacité technique et financière à mettre en œuvre les politiques, les plans et les programmes relatifs au changement climatique, est également limitée, tant au niveau national que local. En tant que pays du Sahel, le Burkina Faso, le Mali et le Niger ne font pas d’exception.

Considérant les impacts néfastes des changements climatiques sur la dégradation des terres, des écosystèmes et ultimement sur la sécurité alimentaire et les activités économiques des populations, le CECI, l’UICN, l’ICRAF-CIFOR et WILDAF-AO ont obtenu de l’Affaire Mondiale Canada un financement pour centrer leur travail sur la réduction de la vulnérabilité des femmes et de leurs communautés aux ACC, dans la zone soudano-sahélienne du Liptako-Gourma. Ainsi, le projet RÉELS (Résilience des Écosystèmes et Leadership des femmes au Sahel) agira d’une part sur le renforcement des capacités des femmes et des communautés à faire face aux effets des changements climatiques grâce à la mise en œuvre de solutions inclusives d’adaptation au changement climatique (techniques et technologies climato-intelligentes) et également par le renforcement du leadership des femmes et des communautés marginalisées dans l’adoption et la mise en œuvre de solutions durables en ACC. D’autre part, le projet va agir sur les facteurs sociaux, économiques et environnementaux favorisant un impact négatif disproportionné des Changements Climatiques sur les femmes et groupes marginalisés (personnes déplacées internes, etc.). L’objectif global du projet est de favoriser l’adoption et la mise en pratique, par les femmes et leurs communautés, de solutions adaptées pour répondre aux défis d'adaptation aux changements climatiques (ACC), en favorisant des co-bénéfices pour la biodiversité, le tout par le biais d’un leadership transformationnel accru des femmes tout au long de ces processus.

A travers une Entente avec le CECI, l’UICN contribuera à cet objectif à travers son leadership sur trois extrants à savoir : des Formations structures d’appui (E1112), des analyses de vulnérabilité (E1113), des femmes outillées pour participer aux comités/groupes de GRN (E1123) et des Formations des structures d’appui aux communautés climato-intelligentes + restauration écosystèmes (E1211). Afin d’assurer une contribution effective de l’UICN dans ce projet, l’UICN recrute un (e) Responsable Administratif et Financier.

DESCRIPTIF DE POSTE

RESPONSABILITES MAJEURES

Assurer la gestion administrative et financière du projet qui s’exécute au Burkina Faso, Mali et Niger.

Suivre les dépenses du projet, la rédaction et l’analyse des rapports financiers, la préparation des audits dans les trois pays (Burkina Faso, Mali et Niger).

Assurer la conformité de la gestion financière, comptable et administrative du projet avec les lois en vigueur, les manuels de procédures du projet, les procédures du bailleur de fonds (CECI) et avec les procédures de l’UICN.

Assurer un suivi strict des avances de fonds reçus et de demandes de fonds, en collaboration avec les comptables et responsable administratifs et financiers de CECI,

Maintenir les flux de travail dans le système ERP en ligne en assurant le suivi des processus et des procédures, et par le biais de contact direct et virtuel avec le personnel clé au niveau national et régional de l'UICN.

5. RESPONSABILITES SPECIFIQUES:

• Vérifier les pièces justificatives soumises et préparer les documents comptables.
• Préparer les paiements et les mettre dans le circuit des signatures.
• Tenir la comptabilité du projet dans le NAV.
• Classer les pièces de façon ordonnée et rigoureuse sous forme papier et électronique.
• S’assurer de la facturation mensuelle des coûts de mise en œuvre du projet.
• Effectuer une analyse mensuelle de tous les comptes de bilan.
• Appuyer le Comptable Régional dans les rapprochements bancaires mensuels.
• Consulter toutes les parties concernées pour faire l’estimation des besoins trimestriels et annuels.
• Préparer les données pour les appels de fonds auprès du siège et du bailleur de fonds
• Préparer le budget annuel du projet ;
• Préparer la révision budgétaire (mid-year review) ;
• Administrer et mettre à jour du budget dans le Project Portal et dans le NAV.
• Aider à la préparation des dossiers nécessaires pour engager les dépenses.
• Aider à la préparation et à la révision de tous les contrats et les passer en revue, avant signature par les supérieurs hiérarchiques.
• Vérifier les rapports financiers et les pièces justificatives soumises par les pays et les consultants.
• Tenir à jour les fichiers des contrats avec les donateurs, partenaires et consultants.
• Créer les sub-awards dans le NAV.
• Organiser et suivre la réalisation des missions d'audit internes et externes.
• Préparer les termes de référence et les contrats des audits externes et les soumettre pour approbation aux responsables.
• Assurer la liaison avec les auditeurs pour le suivi des questions d'audit/lettres de gestion et contribuer à la mise en œuvre des recommandations des auditeurs.
• Contribuer à l’amélioration du système et des procédures de contrôle interne.
• Préparer les états et rapports administratifs et financiers du projet.
• Faire les analyses et les suivis mensuels et annuels de la situation financière du projet selon le budget approuvé.
• Discuter des problèmes rencontrés et les problèmes potentiels avec le Coordinateur du projet, le Chef Régional des Finances et de l’Administration et les partenaires.
• Participer à l’organisation de l’inventaire annuel des biens du projets.
• S’assurer de la mise en place et de la mise à jour régulière des fiches de suivi des immobilisations, des documents douaniers et techniques ; et du contrôle de l’utilisation et des éventuels ventes, mises en rebut ou transferts des immobilisations à d’autres bureaux ou partenaires ;
• S’assurer de la mise en place et d’utilisation effective d’un système de classement et d’archivage.
• En collaboration avec le responsable de passation des marchés du bureau régional, acheter des biens et services selon les procédures en vigueur pour la demande, l'examen et l'approbation de l'examen des devis et la préparation des bons de commande ou des contrats
• Fournir une assistance en termes de dispositions de voyage et d'organisation d'ateliers, de formations et de séminaires ;
• Accomplir d’autres tâches qui pourraient lui être assignées de temps à autre.

QUALIFICATIONS ET COMPÉTENCES EXIGÉES
• Être titulaire d’un diplôme universitaire niveau Bac+4 au minimum avec spécialisation en comptabilité, finances ou gestion

• Au moins sept (7) ans d’expérience professionnelle en gestion administrative et financière de projets de développement ;

• Expérience probante dans la gestion des projets financés par le Canada, l’UE ou les banques de développement ;

• Excellente compétence technique dans l'utilisation des applications informatiques intégrés ERP, de MS Office et applications de banque électronique

• Excellente communication verbale et écrite en français et bonne connaissance en anglais (bonne capacité de rédaction);

• Disposer d’une expérience en travail d’équipe dans un contexte multiculturel et/ou multilingue, si possible en ONG, UN et/ou projets de développement ;

• Honnêteté et rigueur absolument indispensable ;

• Bonnes qualités relationnelles : courtoisie, patience, diplomatie, sens de la négociation ;

• Aptitude flexible au travail, être capable de travailler en dehors des heures de bureau ;

• Adhère aux valeurs fondamentales du PACO de l'UICN, à savoir la transparence, l'ouverture, le professionnalisme et la responsabilité ;

• Capacité de voyager régulièrement.

CANDIDATURES

Les personnes intéressées sont priées de postuler par le biais du “Système de gestion des ressources humaines”, en ouvrant l'annonce de poste vacant et cliquant sur le bouton “Apply”.

Chaque candidat(e) doit créer son propre compte dans le système. Aucune postulation ne sera acceptée aprés la date de clôture. Les candidatures sont recevables jusqu'à 24h00 en Suisse (GMT + 1h / GMT + 2h pendant la période d'heure d'été, DST). Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront personnellement contactés pour participer aux entretiens.

D'autres postes vacants sont annoncés sur le site web de l'UICN: https://www.iucn.org/involved/jobs/

À propos de l’UICN

L’UICN est une union de Membres composée de gouvernements et d’organisations de la société civile. Elle offre aux organisations publiques, privées et non-gouvernementales les connaissances et les outils nécessaires pour que le progrès humain, le développement économique et la conservation de la nature se réalisent en harmonie.

Créée en 1948, l’UICN s’est agrandie au fil des ans pour devenir le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié au monde. Elle compte avec l’expérience, les ressources et le poids de ses plus de 1400 organisations Membres et les compétences de ses environ 16 000 experts. Elle est l’un des principaux fournisseurs de données, d’évaluations et d’analyses sur la conservation. Sa taille lui permet de jouer le rôle d’incubateur et de référentiel fiable de bonnes pratiques, d’outils et de normes internationales.

L’UICN offre un espace neutre où diverses parties prenantes – gouvernements, ONG, scientifiques, entreprises, communautés locales, groupes de populations autochtones, organisations caritatives et autres – peuvent travailler ensemble pour élaborer et mettre en œuvre des solutions pour lutter contre les défis environnementaux et obtenir un développement durable.

Travaillant de concert avec de nombreux partenaires et soutiens, l’UICN met en œuvre un portefeuille vaste et divers de projets liés à la conservation dans le monde. Associant les connaissances scientifiques les plus pointues et le savoir traditionnel des communautés locales, ces projets visent à mettre un terme à la disparition des habitats, à restaurer les écosystèmes et à améliorer le bien-être des populations.

http://www.uicn.org/fr
https://twitter.com/IUCN/